Nope – Jordan Peele

Je pense que je vais arrêter de regarder les bandes-annonces de films, au-delà des éventuels « teasers » d’à peine une minute qui en révèlent simplement l’existence. Plus j’y pense, et plus je me rends compte que mes meilleures expériences au cinéma sont liées à des films que je suis allé voir « à l’aveugle ». C’est ce qui s’est passé avec Nope, le dernier film de Jordan Peele. Après avoir vu ce film, j’en ai parlé à mes parents. Quand j’ai su tout ce qu’ils connaissaient déjà sur le film en n’ayant vu qu’une seule bande-annonce, je me suis rendu compte que mon expérience aurait été gâchée.

Dans l’esprit de cet article, je vais donc faire une entorse à la règle et ne pas faire mon traditionnel « bref résumé de l’histoire ». Vous ne venez pas pour savoir de quoi ce film parle, vous lisez cet article pour savoir si c’est bien.

J’ai adoré. Dans la lignée de Get Out et Us, Nope joue avec nos nerfs tout en dévoilant une histoire bien rythmée et ponctuée de très bonnes performances par un casting 5 étoiles (Daniel Kaluuya, Keke Palmer, Steven Yeun, impeccables). J’ai été intrigué du début à la fin. Côté horreur, on est davantage dans de l’angoisse. Vous ne ferez pas de cauchemars, mais prévoyez quelques sueurs froides.

On ressent une nette progression depuis Get Out. Certains plans sont vraiment magnifiques. Jordan Peele tacle autant Hollywood que notre addiction au spectacle. Nope est son film le plus long (2h15), mais on ne voit pas le temps passer. Je recommande vivement, même si vous n’êtes pas spécialement amateurs d’horreur.

Concernant les bandes-annonces, je peux tout à fait comprendre la volonté de s’assurer une bonne soirée avant de payer 13€ la place de cinéma. Donc, si vous devez vraiment en regarder une, regardez celle-là. Elle montre l’ambiance du film sans trop en dévoiler. Les bandes-annonces intitulées « finales » sur Youtube dévoilent énormément d’éléments d’intrigues, ce qui pourrait ruiner certains moments du film, vu que vous les aurez déjà vu avant.

J’ignore pourquoi les bandes-annonces semblent tout faire pour nous dévoiler les trois quarts du film avant la sortie. Pour les films Marvel, si l’on ajoute les spots TV de 30 secondes dont les États-Unis sont si friands, c’est toutes les scènes ou presque qui sont partiellement dévoilées. Je trouve que ça invalide tout l’intérêt d’aller découvrir le film dans la salle de cinéma. Dorénavant, je vais limiter ma consommation de bandes-annonces au strict minimum.

Le prochain film que je veux aller voir est Everything Evrywhere All at Once. Je comptais y aller à l’aveugle également, mais une courte bande-annonce d’une minute a été diffusée avant notre séance de Nope. Heureusement, elle n’a pas dévoilé plus que ce que j’avais pu lire dans la presse étrangère sur l’intrigue. Je vous donnerai mon avis dans un article qui sortira début septembre. En attendant, prenez soin de vous !

VERDICT : ★★★★★


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s