Hall Of Fame Jeux-Vidéos

Persona 5 Scramble – Mon avis sur la démo ! (Nintendo Switch)

Si on m’avait dit il y a encore une semaine que je jouerais à Persona 5 Scramble avant Persona 5 Royal, je ne l’aurais pas cru. Et pourtant, c’est bel et bien ce qui s’est passé. Grâce à des sous-titres trouvés sur Youtube, et à la possibilité de modifier la région de son compte Nintendo, j’ai pu jouer à la démo de la suite de Persona 5 en toute légalité.

Pour rappel, la sortie est prévue pour le 20 février au Japon. Voilà un résumé de l’histoire et mon avis général ! Bonne lecture 😀

Capture

Résumé de l’histoire

Persona 5 Scramble est la suite de Persona 5. À la fin du jeu, nous étions au mois de mars, et les personnages se sont séparés. Nous sommes maintenant en juillet, et Joker est de retour à Tokyo pour les vacances d’été.

De retour au café Leblanc, il se fait surprendre par ses amis. Ils commencent alors à planifier un camping. Pendant ce temps, on apprend que des incidents de changements de cœur ont de nouveau lieu, mais cette fois dans tout le pays. Joker, désormais connu des services de police, est suspecté et une enquête est lancée. L’officier Zenkichi Hasegawa fera partie de l’équipe d’enquête.

Capture

Pendant que la bande de Joker planifie les vacances, Futaba leur mentionne l’existence d’une nouvelle application d’intelligence artificielle, EMMA (équivalent Siri), qui pourra leur servir en cas de problème. Tout le monde s’accorde pour la télécharger, avant de se séparer pour la journée. Pendant la nuit, Joker est de nouveau convoqué dans la Velvet Room, une pièce où les personnes capables d’utiliser plusieurs Persona et de les renforcer grâce à la force de leurs liens sont conviés afin d’obtenir les moyens de faire face à un futur sombre. De retour dans sa cellule, Joker apprend que le futur qu’il a sauvé (dans Persona 5) est de nouveau en danger.

P5S 6

Le lendemain, Joker rejoint Ryuji pour acheter du matériel de camping. Ils sont à Shibuya, et sont surpris par un attroupement. L’idole Alice est en ville pour l’ouverture d’un nouveau magasin. Elle donne à Joker une invitation, avec un code lui permettant de l’ajouter en ami sur l’application Emma. Seulement, lorsqu’ils prononcent « Shibuya », « Alice » et le code ami « Wonderland », une navigation se met en marche et ils se retrouvent de nouveau dans l’univers parallèle qu’ils pensaient avoir détruit. Après vérification, l’application qui leur permettait de passer d’un univers à l’autre a bien disparu. Il y a donc deux possibilités. Ils ont soit atteint le même univers mais d’une autre manière, soit ils ont affaire à un nouvel univers. 

P5S

Tout semble pourtant indiquer qu’ils ont accidentellement trouvé le Palace d’Alice, à en juger par la présence de l’Ombre de cette dernière révélant ses pensées les plus profondes, et du fait que les ennemis habituels soient présents. Ils sont cependant piégés, car ils n’ont aucune idée de comment retourner dans le monde réel. Rapidement submergés par l’ennemi, Joker, Ryuji et Morgana parviennent à s’enfuir mais ils sont ensuite capturés et emmenés devant l’Ombre d’Alice. Ne pouvant pas les plier à sa volonté, Alice jette littéralement nos 3 Voleurs Fantômes dans le tuyau des ordures. Ils doivent désormais rejoindre la surface.

Pendant leur recherche, ils trouvent un étrange cube noir. En le touchant, un être du nom de Sophia en sort. Elle ne semble pas humaine, et est amnésique. Elle a tendance a foncer tête baissée mais se révèle être d’une grande aide en combat. Elle parviendra à les mener jusqu’à la surface, puis jusqu’à un portail semblant mener vers le monde réel. À la fin de la démo, Sophia passe dans le portail avec le groupe.

P5S 3

Gameplay fait maison

Ça fait longtemps, mais voici l’intégralité de la démo, enregistrée par mes soins.

Avis général : une suite très prometteuse, quelques concessions faites sur Switch

Mon ressenti général est excellent. L’histoire est prometteuse et le gameplay combat, à l’opposé complet de ce que propose Persona, est très amusant.

Parlons d’abord du gameplay. La partie quartier libre est identique en tout point à Persona 5. On se balade dans des grands quartiers. Il y a des magasins, des distributeurs de boisson, des conversations et des personnes avec qui interagir. J’ai franchement adoré y jouer sur la Switch. J’espère vraiment qu’un portage surprise de Persona 5 sera bientôt annoncé, car cette démo est la preuve que ça peut fonctionner sur cette console, non sans sacrifices, mais j’y reviendrai.

P5S 5

Ensuite, le gameplay combat n’est pas celui des jeux Persona. Persona 5 Scramble est développé par Omega Force et Koei Tecmo, en collaboration avec Atlus. Ces studios ont développés des spin-offs « musou » de franchises telles que Zelda (Hyrule Warriors) et Fire Emblem (Fire Emblem Warriors). Le combat consiste en des vagues d’ennemis qui vous submergent et dont vous disposez à l’aide de combos plus ou moins simples. Ces spin-offs, bien que relativement appréciés, n’ont pas un public très large, au point que beaucoup de joueurs, moi y compris, étaient inquiets à l’idée d’un spin-off musou de Persona 5. Puis les bandes-annonces sont tombées, et ont montré la présence d’une véritable histoire et d’un gameplay quartier libre.

P5S 2

La présence de ces éléments rend selon moi le gameplay combat plus plaisant, car il n’est qu’une composante du jeu, et non sa totalité. Ajoutez à cela le fait que les Persona jouent également un rôle clé dans le combat, et vous obtenez selon moi un ensemble qui mérite amplement sa place au sein de la série de base. J’ai trouvé la combinaison du combat d’épée, des capacités de différents types des Persona, des combos utilisant l’environnement et de l’exploration tout simplement excellente.

Capture

Passons enfin aux aspects techniques. J’ai visionné une vidéo comparative de la démo sur PS4 et Switch. Les deux versions sont jouables et ne semblent pas souffrir de ralentissements conséquents. Seulement, il convient de noter que les temps de chargement sont longs sur les deux versions, mais particulièrement sur la Switch. Cette dernière souffre également d’une résolution plus basse et d’une fréquence d’images passée de 60 à 30 images par secondes. Dans toutes les phases de gameplay, la différence avec les graphismes de Persona 5 est visible, un peu plus en mode TV qu’en mode portable. Cependant, jouer à Persona sur la Switch en mode portable est un véritable plaisir. Ces sacrifices prévisibles ont été fait au profit de la jouabilité, et n’affectent en rien l’expérience de jeu.

EN BREF, cette démo de Persona 5 Scramble a confirmé mon intuition, et renforcé mes attentes et ma hâte. On a ici une véritable suite de Persona 5 qui n’a rien à envier aux autres jeux, et qui se distingue par son gameplay combat. Aucune date de sortie n’a été annoncée pour la France. Le seul indice est un dépôt récent de la marque « Persona 5 Strikers » par SEGA. Le jeu sortira en Chine en Juin. Si l’on regarde le planning de sortie de Persona 5 Royal, la version occidentale de la suite de Persona 5 semble prévue pour cet été. Réponse au prochain Nintendo Direct ?

VERDICT :

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :