Cinéma

Spider-Man : No Way Home – Avis sans spoilers

On peut dire sans aucun problème que ce film est le plus attendu de cette année. Tant de rumeurs, tant de théories, tant de fuites. La dernière partie de ce qui se fait déjà appeler la « Trilogie Homecoming » est désormais sorti. Au vu du manque total de respect sur Internet, je me suis dépêché d’y aller dès le premier jour car de nombreux sites sont déjà remplis de spoilers. Si vous êtes parvenus à éviter toute information et cherchez uniquement un avis global pour savoir si le film vaut le détour, vous êtes au bon endroit, car je ne spoilerai rien. Bonne lecture !

Un premier élément à prendre en compte est l’histoire. Elle reprend au moment exact où celle de Far From Home s’arrête. Mysterio est peut-être mort, mais il a gagné d’une certaine manière. Le monde entier le prend pour un héros, et tout le monde prend Spider-Man pour un meurtrier. Pire, son identité est révélé au grand jour ! La vie de Peter Parker prend donc un tournant cauchemardesque. Il est désormais la personne la plus célèbre au monde. L’impact se ressent sur sa famille mais aussi sur ses amis.

Instinctivement, il se rend chez l’ancien détenteur de la pierre du temps, Dr Strange, qui accepte de réaliser un sort d’amnésie a priori basique. Seulement, vu que Peter Parker n’arrête pas de parler et de modifier le sort, tout part en fumée et Dr Strange arrive à peine à contenir une catastrophe. Seulement, le mal est fait, et des visiteurs commencent à arriver d’autres univers…

Il y a énormément de choses à dire sur l’histoire de ce film. La première moitié est dans la lignée de ce que les deux autres films proposent. Les méchants des autres univers apportent un vent de fraicheur même si certains ne sont là que pour du fan-service qui ne fonctionne pas réellement. De précieuses minutes ont été perdues pour des dialogues qui n’apportent rien ou presque à l’histoire, ce qui est dommage. Le scénario en lui-même est amusant dans la deuxième moitié, mais le film peine à se lancer. Entre choix incompréhensibles par certains personnages, manque d’explications sur des éléments importants et fan service à outrance, No Way Home donne l’impression de vouloir effacer tout ce que la trilogie Homecoming a fait, pour le meilleur comme pour le pire.

Une fois que la deuxième moitié se lance, par contre, c’est un régal. Les scènes sont superbes, les moments rappellent parfois les anciens cartoons et l’action est absolument renversante. Le personnage de Spider-Man se détache enfin de son étiquette de « Stark Junior » qui lui colle à la peau depuis 2017 et qui m’a toujours déplu. La conclusion est intrigante malgré le fait qu’elle repose sur la première moitié bancale. Elle laisse présager d’autres films. À voir maintenant si la surcharge de films Marvel n’aura pas raison de la bonne volonté du public. La Phase 4 s’apprête à intégrer les éléments des séries Disney +, cela va devenir encore plus difficile à suivre.

Sinon, j’ai trouvé le film assez inégal sur le plan visuel. Certaines scènes sont absolument magnifiques et d’autres sont étonnamment moyennes (plans douteux lors de la voltige qui font ressortir l’incrustation en fond vert/bleu). C’est assez dommage même si le film est dans la lignée de ce que Marvel propose dans ses films, ce qui est plus que satisfaisant.

Globalement, ce film est surréaliste. Il semble irréel. Les gens ont crié plusieurs fois dans la salle, je n’avais jamais vécu ça. J’ai passé un excellent moment malgré mes problèmes avec l’histoire. Marvel a voulu créer un grand moment de cinéma et c’est réussi. Je vous recommande d’aller le voir sur le plus grand écran possible, c’est un très bon divertissement.

LES PLUS

– Certaines scènes absolument magnifiques

– L’action maîtrisée de bout en bout

– L’ambiance dans la salle

– Certains développements de personnages

– De nombreuses choses dont je ne peux pas
parler pour cause de spoilers

– Willem Dafoe et Alfred Molina, impeccables
sans surprise
LES MOINS

– Trop de facilités et d’incohérences

– Un film inégal visuellement

– Un Peter Parker encore trop « Stark Junior » dans la première moitié.

– Certains visiteurs inter-dimensionnels
n’apportent absolument rien.

VERDICT : ★★★★

No Way Home est le meilleur film Spider-Man de la trilogie Homecoming, et cela de très loin. L’ambition est folle et la deuxième moitié délivre un très grand moment de cinéma. Des problèmes de scénario viennent ternir le bilan et le film peine à se détacher du personnage de Peter Parker qu’il a développé pendant les deux premiers opus. Il n’en reste pas moins que c’est un film d’action grandiose, et que vous êtes garantis de passer un très bon moment en y allant. Je recommande.

Restez après le générique !

(2 commentaires)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :