Gaming Hall Of Fame

Death’s Door (Xbox Series X)

J’ai acheté ce jeu sur un coup de tête. Un matin, je me suis réveillé et j’ai vu dans les news gaming qu’un petit jeu indépendant venait de sortir et trônait avec un score de 92 sur Metacritic. Je ne prends pas les notes en compte pour mon opinion, mais une telle info a éveillé ma curiosité. Je suis donc allé voir de quel jeu il s’agissait. J’ai alors découvert Death’s Door, un jeu décrit comme l’aventure d’un petit corbeau faucheur d’âmes, au gameplay ressemblant aux anciens jeux The Legend of Zelda. Les images me paraissant extrêmement jolies, j’ai décidé de me laisser tenter, car tout semblait indiquer que ce jeu correspondait parfaitement à mes gouts et que j’allais passer un super moment. Ayant maintenant terminé Death’s Door, voici mon avis express sur mon plus gros coup de cœur de cette année.

Charmant

J’ai adoré ce jeu. C’est ma plus grosse surprise de cette année. Ce que j’ai lu avant d’y jouer décrit parfaitement l’expérience de Death’s Door. C’est un jeu d’aventure dans lequel un petit corbeau faucheur d’âmes va rétablir l’équilibre dans un monde à la dérive. Je ne dévoilerai pas trop l’histoire car une grande partie de l’intérêt de ce jeu repose dans la découverte progressive de l’intrigue au fil des heures. Je dirai simplement que l’histoire est cohérente, intéressante, et ne manque pas de moments drôles et émouvants. Cela pousse à explorer car on ne sait pas quel personnage amusant, secret intéressant ou combat palpitant on va découvrir dans les nombreux recoins du monde.

Sinon, la musique et la direction artistique sont exceptionnelles. Le jeu est sublime. Les animations sont sophistiquées et fluides. Les environnements sont vivants. C’est un véritable plaisir de se balader dans les différents mondes du jeux. Mention spéciale au choix de police pour les boss et certains combats. Alliée à la musique, cela donne au jeu un style très distinctif que j’ai trouvé magnifique.

Pour ce qui est du gameplay, le nombre d’ennemis est assez limité malgré les variations lorsque l’on change d’endroit. Cela a pourtant l’avantage de limiter les stratégies possibles en combat et de rendre le jeu bien plus accessible que Hollow Knight par exemple.

Je ne dis pas que ce jeu est simple. Il n’est pas à la portée de tout le monde. Seulement, peut-être que les joueurs à la recherche d’un challenge mais intimidés par la difficulté parfois très extrême d’un Hollow Knight ou de rogue-likes tels que Hades ou Dead Cells trouveront un point d’entrée dans ce genre de jeu grâce à Death’s Door.

En bref, Death’s Door est une perle. C’est un jeu développé par une équipe de moins de 10 personnes, ce qui le rend d’autant plus impressionnant. Comptez une quinzaine d’heures de jeu pour le compléter à 100%, le tout pour une quinzaine d’euros. C’est sans conteste l’un des meilleurs jeux auxquels j’ai pu jouer cette année. Disponible actuellement sur Xbox et PC.

VERDICT : ★★★★

L’article sera mis à jour demain avec une vidéo de gameplay.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :