Gaming Pokémon Uncategorized

Pokémon Épée : Les Terres Enneigées de la Couronne – Avis Express (Nintendo Switch)

Bonjour ! Bienvenue dans un nouvel article pour la section Pokémon ! Après une première expansion montrant beaucoup de potentiel dans la construction du monde ouvert mais avec des faiblesses, notamment une histoire peinant à être intéressante, cette deuxième expansion était très attendue.

Les Terres Enneigées de la Couronne apportent pour la première fois une expérience Pokémon en monde ouvert, avec un contenu dantesque, mais inévitablement frustrant. Je vais détailler ça dans un avis express.

Comme je l’ai dit premièrement, cette deuxième expansion nous offre enfin un premier aperçu de la manière dont un jeu Pokémon pourrait fonctionner en monde totalement ouvert. En effet, dès que l’on arrive à Couronneige, l’intégralité de la région est explorable avant même de commencer l’histoire. On a alors un premier aperçu des progrès effectués dans la construction de l’environnement. Qu’il s’agisse des grottes ou des plans d’eaux, il y a beaucoup plus de verticalité. Les routes se croisent, on peut se perdre. C’est inédit et ça se complète bien avec la présence des Pokémon dans l’environnement. J’ai beaucoup aimé la variété des paysages de Couronneige. Le mélange entre haute montagne et plaines verdoyantes fonctionne vraiment bien.

L’histoire est également plusieurs niveaux au-dessus de ce que Pokémon a proposé dans cette génération 8. J’ai remarqué que des libertés ont été prises, notamment sur l’humour, avec un running gag amusant et des nouveaux personnages attachants. Le scénario en soi est classique mais il assume le fait de n’être qu’une structure permettant d’introduire le véritable intérêt de cette nouvelle région : la chasse aux Pokémon légendaires.

Ce DLC est en roue libre.

Pour ce qui est du contenu en soi, le niveau est également au-dessus du DLC précédent et est bien plus amusant. Chacune des quêtes porte sur des légendaires différents, situés à divers endroits de la région. Les quêtes tirent parti de la construction de l’environnement pour donner un véritable sentiment d’exploration, ce qui est assez rafraîchissant venant d’un jeu Pokémon.

Ce DLC arrive cependant à son apogée lors des expéditions Dynamax. Grande particularité de ce DLC, les expéditions Dynamax sont un mini-jeu consistant à enchaîner 4 combats Dynamax avec des Pokémon d’emprunt. Petit plus : le quatrième combat est contre un Pokémon légendaire que vous avez 100% de chance de capturer si vous réussissez le combat ! Tous les légendaires de tous les anciens jeux sont de retour pour l’occasion. Cet ajout très amusant est la cerise sur le gâteau dans cette expansion dédiée aux Pokémon légendaires. J’en ai personnellement déjà attrapé beaucoup, et je suis loin d’avoir terminé. J’aime beaucoup l’idée des Pokémon d’emprunt, car elle force à adapter la stratégie et à sortir de notre zone de confort. Non, votre équipe fétiche au niveau 100 ne vous servira à rien ici.

En roue libre, je vous dis

En bref, ce DLC réussit d’une manière amplement meilleure ce que le premier avait essayé : faire revenir les joueurs et les garder. Avec une histoire à l’humour plus assumé, un environnement mieux construit et plus varié, ainsi qu’un contenu amusant et orienté vers l’implication des joueurs, les Terres Enneigées de la Couronne offrent pour la première fois un véritable aperçu de la manière dont un jeu Pokémon plus moderne pourrait fonctionner. Seulement, ce n’est qu’un aperçu. On commence à s’amuser, et c’est terminé, il ne reste que les expéditions. On a envie d’en voir plus. Je trouve également dommage qu’il ait fallu un DLC avec un réalisateur différent pour obtenir cette expérience. La faute au modèle de sortie annuelle, j’imagine. En espérant que l’équipe du pass d’expansion ait un rôle plus prépondérant dans les prochains jeux.

Maintenant, les problèmes restants sont presque exclusivement d’ordre technique : les graphismes globalement inférieurs à ce qui se fait sur Switch, les animations datant de la 3DS et n’étant pas forcément adaptées à des graphismes HD, et un manque global de fluidité d’image dans les zones ouvertes et les combats Dynamax.

Je pense personnellement que l’approche DLC est meilleure que la fameuse « troisième version » nous proposant le même jeu avec quelques ajouts mineurs. Ce pass d’expansion a montré un réel potentiel pour la suite, mais surtout une réelle volonté d’amélioration, à tel point que j’ai vraiment hâte de voir ce que la Génération 9 nous réserve, en espérant qu’ils prennent suffisamment de temps pour la terminer contrairement à celle-ci.

VERDICT : 8/10

(2 commentaires)

  1. Je n’étais pas du tout tentée par les DLCs, je ne m’y étais donc pas intéressée. Par conséquent, je suis très agréablement surprise par ton article. Ca en devient tentant, merci !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :