Avis Express Jeux-Vidéos Pokémon

Pokémon Épée – L’Île Solitaire de l’Armure // Avis Express (Nintendo Switch)

Bonjour ! Bienvenue dans un avis express sur la première expansion apportée au jeu Pokémon Épée : l’Île Solitaire de l’Armure !

Ce DLC a une histoire extrêmement simple qui sert uniquement de prétexte à l’exploration de l’île. Vous arrivez à Isolarmure et vous faites accidentellement inscrire à l’entrainement du dojo local. Après cet entraînement, le maître du dojo vous confie Wushours, un nouveau Pokémon. Liez-vous d’amitié avec lui en l’emmenant un peu partout sur l’île, et vous aurez accès à un entrainement spécial qui déterminera le type de l’évolution de Wushours : Eau ou Ténèbres. Je n’en dirai pas plus, mais c’est à peu de chose près toute l’histoire.

J’ai trouvé la phase de l’entrainement du dojo assez amusante car elle permet de découvrir l’île. Ensuite, la deuxième partie du DLC nous laisse une liberté assez étonnante pour un jeu Pokémon, surtout que l’intégralité de l’Île est ouverte et en caméra libre, une première pour la franchise. Au final, le dénouement est assez classique et dans la lignée de ce que Pokémon nous offre habituellement en termes d’histoire.

Wushours, le nouveau Pokémon

C’est un autre aspect de ce DLC qui m’a agréablement surpris. Bien que le jeu reste graphiquement inférieur à d’autres RPG de la même ambition présents sur la Nintendo Switch, cette première partie du Pass d’Expansion montre une réelle volonté d’amélioration.

Le simple fait que l’intégralité de l’île soit ouverte et en caméra libre est un excellent point. Il n’y a aucune transition entre les différents endroits, qu’il s’agisse d’une forêt ou d’une grotte. De plus, j’ai eu l’impression que les temps de chargement ont été réduits de façon générale avec le patch qui a accompagné la sortie de cette expansion.

L’ensemble reste assez faible en comparaison avec d’autres jeux du même genre, mais la volonté d’amélioration est nette. Les paysages sont plus denses, plus colorés, le design des différentes zones est plus soigné, moins linéaire, au point que je pense que le jeu va avoir besoin d’une mini-carte constamment visible si ce design est la norme pour les futurs jeux.

En bref, cette première partie du Pass d’Expansion de Pokémon Épée / Bouclier est une agréable surprise. Son histoire, bien qu’elle ne serve que de prétexte à l’exploration de l’île, est amusante pour sa durée d’environ 4 heures. Face à la nette amélioration graphique, j’ai hâte de voir ce que réserve la deuxième partie du Pass d’Expansion, prévue pour la fin du mois de Novembre.

De façon générale, je recommande ce Pass d’Expansion, ne serait-ce que pour explorer cette jolie île et ses paysages très variés, pour y attraper les 140 Pokémon qui ont été ajoutés au Pokédex. Comme pour le jeu de base, j’y retournerai de temps à autres pour compléter ma collection.

Note : 4 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :