Hall Of Fame Jeux-Vidéos

Persona 5 Royal – Test (PS4 Pro)

Persona 3 a eu Persona 3 FES et Persona 3 Portable. Persona 4 a eu Persona 4 Golden. C’est désormais au tour de Persona 5 d’avoir le droit a une version « Royal », améliorée, revue et corrigée, trois ans après la sortie initiale du jeu. Au programme : près de 20 heures de nouveau contenu, des améliorations de gameplay, des nouveaux personnages et le traditionnel épilogue bonus des versions « améliorées ». 

J’ai posté un avis sur Persona 5 en février 2019. Ce jeu a été mon introduction aux JRPG aux mécaniques complexes. Je n’avais aucune expérience et aucune base de comparaison. Plus d’un an après, j’ai une expérience un peu plus fournie et quelques bases avec des jeux comme Final Fantasy VII, Persona 4 Golden, Persona Q2, Ni No Kuni, entre autres. J’ai rapidement réalisé que mon test de l’époque passait outre un grand nombre de défauts non négligeables. Je les prendrai en compte dans ce test, qui sera je l’espère un peu plus objectif. 

Sans plus attendre, entrons dans le vif du sujet. Persona 5 Royal vaut-il le détour ? 

persona-5-royal-listingthumb-01-ps4-24jan19-en-us

Histoire : La même chose, avec de bons ajouts

De façon générale, l’histoire de base est la même que dans le jeu Persona 5, à quelques légères exceptions près. La trame générale est la même. Vous incarnez un lycéen qui suite à une fausse accusation se retrouve avec un casier judiciaire. Il est renvoyé de son lycée et obligé de passer une année à Tokyo, hébergé dans un café par une connaissance de ses parents. 

Par un concours de circonstances, il fera la découverte d’un monde parallèle, le Métavers, dans lequel les désirs corrompus des gens prennent forme. En réussissant à faire face à ses propres désirs corrompus, il va parvenir à maitriser le pouvoir de sa Persona, la manifestation de sa rébellion qui lui permettra de combattre les ennemis présents dans le Métavers.

Les désirs corrompus prenant forme, si la source de ces désirs est volée, il est possible de changer le cœur d’une personne et de lui faire avouer ses propres crimes. Joker va s’allier à de nouveaux amis pour former les Voleurs Fantômes, un groupe secret qui aura pour objectif de réformer la société corrompue. Seulement, Joker étant en liberté conditionnelle, il ne peut pas se permettre le moindre écart. Il faudra donc vivre une vie de lycéen honnête entre deux infiltrations de cœurs.

persona-5-royal-school-6rp7

Malgré le fait que la trame de base reste la même, avec ses défauts inhérents, j’ai apprécié voir une certaine tentative de la part du jeu pour apporter davantage de cohérence. Créer une histoire intéressante et dans laquelle le joueur parviendra à s’immerger pendant 100 heures est un défi narratif que très peu de jeux ont réussi à surmonter. La narration de Persona 5 est majoritairement asymétrique, ce qui permet de structurer l’histoire de façon nette, au détriment par contre d’une partie de l’effet de surprise. 

Persona 5 Royal fait cependant un effort en introduisant bien plus tôt des personnages qui joueront leur rôle plus tard dans l’histoire. Dans Persona 5, ils n’apparaissaient qu’au détour d’une cinématique. Maintenant, ils seront au même titre que les personnages « principaux » présents de façon aléatoire en arrière-plan dans des scènes, ou tout simplement présents dans l’école en cherchant bien. C’est un ajout sympathique, qui permet également aux nouveaux joueurs de s’habituer à les voir, ce qui facilite leur intégration future à l’histoire. J’ai également beaucoup aimé les nouveaux personnages. Là où leur ajout semblait forcé dans Persona 4 Golden, ils s’intègrent ici parfaitement et sont très attachants. 

D8clyGdU0AEFlk4

Pour ce qui est du nouvel épilogue, je l’ai trouvé plutôt bien réussi, pour une raison simple. Dans Persona 4 Golden, le nouveau personnage vient avec un lien social regorgeant de nouvelles scènes. Seulement, aucune de ces scènes ne prépare le nouvel épilogue. Cet épilogue tente de s’auto-justifier avec l’apparition d’un « ennemi caché » qui tirerait les ficelles depuis le début. Je l’ai trouvé assez décevant.

Dans Persona 5 Royal, les liens sociaux que l’on peut tisser avec les nouveaux personnages sont bien plus cohérents et intéressants. Chaque personnage a un passé développé et ses propres ambitions. On en apprend davantage au fil du jeu, si bien que le nouvel épilogue n’a rien de surprenant. J’ai encore plus aimé le fait qu’il ne tente pas de se superposer à l’histoire de base. C’est un chapitre supplémentaire qui n’a rien à envier au reste. 

L’histoire de Persona 5 Royal est dans l’ensemble cohérente et intéressante. Elle bénéficie notamment d’un premier acte exceptionnel dans sa construction et dans ses thèmes. La conclusion est également réussie, avec un retournement de situation des plus déroutants et un épilogue corsé mais soulevant des questions existentielles que j’ai trouvées assez fascinantes. Seulement, l’histoire du jeu souffre également de quelques faiblesses non-négligeables, notamment des scènes à l’humour « limite » et des liens sociaux sans grande utilité. J’avais également trouvé assez approximatifs les moments précédant l’introduction de la dernière membre de l’équipe, ainsi que l’explication du gros « retournement de situation ». Certains moments de Persona 5 Royal restent assez déroutants.

On notera malgré tout une réelle volonté d’effort dans cette version Royal, principalement de la part d’Atlus West qui a modifié la localisation de deux scènes jugées homophobes par une grande partie de la communauté à l’époque. Les personnages restent très stéréotypés dans leur aspect, mais cette modification est un pas dans la bonne direction. La version japonaise est restée inchangée. 

L’introduction de la dernière membre de l’équipe a également été agrémentée d’une scène supplémentaire. On découvre ainsi ce personnage dès le début du jeu, ce qui l’intègre davantage à l’histoire globale. C’est un très bon point. 

Voici une vidéo de gameplay enregistrée par mes soins, pour vous donner un aperçu de la narration et du découpage de l’histoire de Persona 5 Royal. 

Pour résumer : Persona 5 Royal remplit le défi d’une histoire étalée sur 100 heures de façon assez admirable. La narration asymétrique gâche un peu l’effet de surprise mais aide à structurer l’histoire. Certaines faiblesses ont été corrigées mais d’autres lenteurs et maladresses demeurent. L’ensemble, agrémenté d’un nouvel épilogue tout à fait satisfaisant malgré une certaine longueur, reste néanmoins intéressant et largement suffisant pour nous garder en haleine jusqu’à la conclusion qui est elle très réussie.

NOTE HISTOIRE : 8,5/10

 

Gameplay : une très nette amélioration sur tous les points

Persona 5 avait son lot de défauts en termes de gameplay. Je m’en suis rendu compte en tentant une Nouvelle Partie +. Je me suis rendu compte que je n’avais tout simplement pas l’énergie de refaire le grind très répétitif du Mémento, ou explorer de nouveau des donjons à la structure parfois très complexe, tels que le Palais 5.

Persona 5 Royal a apporté des améliorations qui ont grandement augmenté le confort de jeu, autant dans les donjons que dans le Mémento. Il y a un grand nombre de petits ajouts qui rendent le tout plus fluide et agréable. Passons les en revue.

Grappin et graines de convoitise : des Palais un peu plus amusants

Quand Joker de Persona 5 a été ajouté à Super Smash Bros Ultimate en avril 2019, beaucoup se demandaient pourquoi ce dernier avait été doté d’un grappin. Maintenant que Persona 5 Royal est sorti, on sait pourquoi. C’est l’une des nouvelles mécaniques dans les donjons. Elle permet d’accéder à de nouveaux endroits, mais également de se déplacer plus rapidement, si vous retournez dans le donjon pour amasser de l’expérience. Tous les donjons ont été légèrement modifiés pour en tirer parti. De plus, un lien social permet de débloquer la capacité de déclencher une embuscade à l’aide de ce grappin. C’est un excellent ajout. 

528

Un autre ajout majeur dans les donjons est l’apparition des graines de convoitise. Il y en a 3 par donjons. Trouvez-les toutes et une récompense vous attend quelque part dans le Mémento, je n’en dirai pas plus. Sachez juste que les trouver vaut le coup, car les récompenses sont très intéressantes. 

L’ajout de la mécanique du grappin rend l’exploration un peu plus amusante, et les graines de convoitise incitent à explorer l’intégralité du donjon, voire à s’entrainer davantage car la dernière graine sera à chaque fois protégée par un mini-boss. Sinon, le cinquième donjon a été davantage modifié que les autres. Considéré par beaucoup comme le donjon le plus fastidieux, certains de ses passages les moins appréciés, notamment sa première partie extrêmement longue et à la difficulté mal équilibrée, ont été modifiés. L’exploration est globalement plus fluide, mais le combat final reste le pire du jeu, malheureusement. 

Pour les autres donjons cependant, les combats finaux ont été modifiés, avec de nouvelles phases et des nouvelles attaques. Si vous croyez être prêts parce que vous avez joué à Persona 5, préparez-vous à être surpris. 

maxresdefault

Combat : Toujours plus de fluidité

Au-delà de nouvelles attaques, le combat a été légèrement modifié sur certains points. Tout d’abord, le Transfert, coup supplémentaire obtenu après avoir touché la faiblesse d’un ennemi, n’a plus besoin d’être débloqué pour chaque personnage et est disponible dès le début. Ces transferts ont par ailleurs été améliorés. Plus l’on réalise de transferts, et plus le coup fera de dégâts. Réalisez 3 transferts et l’équipier pourra faire une attaque sans consommer de Points de Vie ou de Points de Combat. C’est un ajout sympathique qui incite à se servir davantage de cette mécanique. Une nouvelle activité permet également d’ajouter d’autres effets bénéfiques aux transferts, comme un regain de Point de Combat et de Point de Vie. J’y reviendrai. 

Pour ce qui est du déclenchement des combats, une mécanique a été ajoutée et peut être débloquée grâce à l’un des nouveaux liens sociaux. Elle permet, lorsque vous vous êtes fait repérer par un ennemi, de transformer la situation en embuscade. Ce n’est pas tout le temps possible, mais ce joli enchainement pourra parfois vous sortir de situations difficiles. 

Mémento : Rendre le répétitif utile

La principale critique à l’égard du Mémento, l’endroit supposément créé pour amasser de l’argent, de l’expérience et des objets, était son aspect extrêmement répétitif. Persona 5 Royal tente d’y remédier avec des ajouts mineurs et majeurs.

L’ajout majeur est la présence de José, petit être mystérieux se baladant dans les différents étages du Mémento. Il n’est pas méchant. Son objectif est simplement d’étudier les humains grâce à leur subconscient collectif. Apportez-lui des fleurs que vous trouverez partout dans le Mémento, et vous pourrez les échanger contre des objets très utiles. José nous soumet également à un petit jeu. Trouvez les stands cachés un peu partout, et vous obtiendrez des tampons. Ces tampons vous permettront de modifier le Mémento à votre guise, pour obtenir davantage d’expérience, de monnaie, et d’objets. C’est un très bon ajout car cela donne une raison valable de revenir dans le Mémento, ainsi qu’un objectif. On ne revient pas simplement pour déambuler dans des couloirs vides, on peut décider de rechercher des tampons également, tout en s’entrainant. La musique de fond a également été modifiée selon les étages, pour rendre le tout plus plaisant. 

EUoWLIhWoAAEIa4

Des événements aléatoires ont également été ajoutés pour pimenter l’exploration. Les étages seront parfois plongés dans le noir complet. Il faudra alors avancer avec prudence, en faisant attention aux Ombres qui continuent de roder. Prenez garde toutefois à ne pas rester trop longtemps au même étage. Je vous laisserai le plaisir de découvrir les autres événements aléatoires, ainsi que les surprises que le nouvel épilogue réserve à ce sujet. La volonté d’amélioration est claire, et c’est réussi. 

Voici une nouvelle vidéo de gameplay montrant l’exploration dans le Mémento. 

Exploration : Nouveau quartier, nouvelles activités, nouvelles scènes

L’ajout principal de Persona 5 Royal en termes d’exploration est le nouveau quartier de Kichijoji. On y trouve de nouveaux magasins, ainsi que de nombreux nouveaux endroits à visiter régulièrement. Il y a notamment le temple, le club de jazz, mais surtout le bar à fléchettes et billard. Ce dernier vous permettra d’améliorer la qualité des transferts que vous effectuez avec vos coéquipiers. Il faudra pour ça les y inviter. Sinon, c’est à Kichijoji que se trouveront 2 des 3 nouveaux liens sociaux essentiels à l’obtention du nouvel épilogue. Voici d’ailleurs les liens sociaux requis pour le nouvel épilogue. Je ne spoile pas, mais je pense que les néophytes apprécieront d’avoir au moins cette information.

  • Rang 9 avec le conseiller avant le 18 novembre
  • Rang 8 avec le détective avant le 24 novembre
  • Rang 5 avec la gymnaste avant le 18 décembre

EUxkYiUWoAA9Aia

Pour ce qui est des liens sociaux, on notera également la possibilité d’offrir des cadeaux aux hommes pour que le lien se renforce plus rapidement. De nouvelles scènes ont également été ajoutées avec les Jumelles de la Chambre de Velours. Elles vous demanderont régulièrement de leur faire découvrir des endroits dans Tokyo. Acceptez, et vous débloquerez des scènes assez drôles et obtiendrez une carte de capacité. 

Persona 5 Royal ajoute également un indice sur la carte de choix de lieu. Cela permet de savoir vaguement ce que l’exploration d’un endroit pourra nous apporter, et notamment quelle statistique sociale l’exploration de ce lieu permettra d’améliorer. C’est un ajout confortable qu’il convient de souligner. 

Voici une dernière vidéo de gameplay, montrant les mécaniques de lien social, l’exploration de Tokyo, et l’infiltration d’un donjon.

Le Repaire des Voleurs : la cerise sur le gâteau

Persona 5 Royal apporte une nouveauté intéressante avec le Repaire des Voleurs. C’est un lieu visitable à tout moment, et qui est alimenté au fil de votre progression dans le jeu. Vous y trouverez notamment des défis à réaliser dans le jeu. Réussissez ces défis, et vous obtiendrez une monnaie qui vous permettra de débloquer des illustrations, des vidéos, et des éléments permettant de décorer le Repaire. Ces défis remplacent les trophées parfois extrêmement difficiles à obtenir des anciens jeux Persona, si bien que Persona 5 Royal a été mon premier trophée Platine de la série.

EWhT7liXYAIupL0

De plus, placer votre Persona et celles de vos coéquipiers dans les emplacements de décoration vous permettra de débloquer des dialogues inédits et très sympathiques. D’autres activités sont disponibles, telles qu’un emplacement « Cinéma » permettant de visionner les cinématiques passées et des bandes-annonces, des mini-jeux de carte ou des dalles vous permettant de vous transformer en l’un de vos coéquipiers. Oui, vous pouvez vous balader dans le Repaire des Voleurs en tant que Morgana dans sa version chat. 

Cet ajout fait office de cerise sur le gâteau dans ce jeu déjà extrêmement fourni en nouveaux éléments.

Pour résumer : Persona 5 Royal améliore nettement le gameplay de l’original sur tous les points, tout en ajoutant de nouvelles mécaniques intéressantes. Le confort de jeu global est également grandement amélioré avec de petites améliorations disséminées partout dans le jeu. Le nouveau contenu vient étoffer un gameplay déjà excellent. Seul bémol, quelques combats qui mériteraient un rééquilibrage. 

NOTE GAMEPLAY : 9,5/10

EVwpDxcX0AIpo_t

CONCLUSION

Persona 5 Royal est la version ultime d’un J-RPG déjà encensé par la critique. Cette version Royal bénéficie d’une véritable volonté d’amélioration de la part d’un studio qui a pris conscience des défauts principaux de l’original. L’histoire de base est agrémentée par un nouvel épilogue intéressant, mais conserve certaines lenteurs et maladresses. La VF est globalement réussie mais souffre de trop nombreux écueils de traduction. Le gameplay, quant à lui, a été amélioré sur tous les points et est agrémenté d’un nouveau contenu excellentissime. 

NOTE HISTOIRE : 8,5/10

NOTE GAMEPLAY : 9,5/10

NOTE GLOBALE : 9/10

Persona 5 Royal entre dans le Hall Of Fame de TILT. Je le recommande vivement. Si vous souhaitez plonger dans Persona 5 Royal, je vous invite à lire mon guide du débutant, disponible ici !

(1 commentaire)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :