Gaming Hall Of Fame

Hollow Knight – Avis Express (Nintendo Switch)

Imaginez acheter un jeu en promotion il y a plus d’un an car vous n’entendez que des bonnes critiques, puis oublier totalement d’y jouer, pour au final vous rendre compte que vous avez rangé l’un des meilleurs jeux de la décennie passée au placard. Voilà ce que je ressens après avoir terminé Hollow Knight, un Metroidvania exceptionnel dont l’ambition et la maîtrise m’ont constamment subjugués pendant mes 34 heures de jeu. Bienvenue dans le premier Avis Gaming de TILT de 2020. Ça commence très fort.

Avancement : Histoire principale terminée. Jeu terminé à 73% en 34h. Fin « Hollow Knight » de base obtenue. Autres fins découvertes sur Youtube. Avis revu et corrigé avec de nouveaux éléments et une note sur 10 en septembre 2020.

HK 1

Il est difficile de parler de l’histoire d’Hollow Knight, car tout l’intérêt du jeu réside dans la découverte du monde, de son passé, de ses habitants et des événements ayant menés à votre arrivée. Chaque combat, chaque rencontre vous apporte une partie des réponses sur votre rôle à jouer dans le royaume souterrain que vous venez de pénétrer. L’atmosphère est pesante, mais il y a toujours un personnage amical à trouver, ainsi que des moments calmes, mignons et drôles si l’on cherche bien.

Le gameplay combat est réglé au millimètre et la difficulté est corsée. Une des seules « critiques » qui me vient à l’esprit est que l’on peut se perdre assez facilement si l’on ne fait pas attention à tout ce qui nous entoure, et aux différents événements et interactions. En effet, Hollow Knight est un plateformer de type « MetroidVania » qui, contrairement à Ori, ne donne pas d’instructions ni d’objectifs mais fait la part belle à l’exploration libre. Ce n’est pas une plainte en soi tant le monde créé par Team Cherry ne donne qu’une seule envie : explorer toujours plus, pour trouver des nouvelles capacités, améliorations, personnages, boss facultatifs et quêtes annexes. 

Un autre regret réside dans le manque d’accessibilité du jeu, que je ne peux pas recommander à tous les joueurs. Dans sa structure et sa difficulté, Hollow Knight s’apparente à un Dark Souls. Certains combats et certaines sections vous donneront malheureusement envie de vous arracher les cheveux. Face à la qualité globale du jeu et à la fascination que j’éprouve pour son histoire, sa structure et son univers, je trouve vraiment dommage que tous les joueurs ne puissent pas en profiter.

HK 2

En bref, Hollow Knight est un jeu extrêmement exigeant mais magnifique, qui nous plonge dans un monde regorgeant de secrets aussi intéressants que glauques ou amusants. J’ai adoré me faire ma propre interprétation de l’histoire au fur et à mesure que j’avançais. Hollow Knight est un véritable chef-d’œuvre que je recommande si vous vous sentez d’attaque pour un challenge digne d’un Dark Souls. 

VERDICT : 9/10

BONUS : 4 captures d’écran de mon run

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :