Cinéma

Once Upon A Time In Hollywood – Avis Express

Hey ! Bienvenue dans le premier avis express de cette saison. Hier, je suis allé voir mon premier Tarantino, et je vais m’efforcer tant bien que mal à mettre des mots sur ce que j’ai vu. Il est clair que Tarantino a du talent en tant que réalisateur et un amour évident pour le cinéma et son histoire, mais je pense simplement ne pas être le public cible pour ce genre de film, tant d’autres choses m’ont dérangé. Avis express. 

once-upon-a-time-in-hollywood-easter-eggs-feature

Bref résumé de l’histoire

Once Upon A Time In Hollywood raconte l’histoire de Rick Dalton, ancienne star du petit écran ayant migré vers le cinéma, mais ne se retrouvant à présent qu’avec des rôles de méchant. Il est constamment accompagné de Cliff Booth, sa doublure cascade qui est également son homme à tout faire quand il n’a pas de travail. Cliff peine à retrouver du travail en raison de rumeurs morbides à son sujet et de son fort caractère. Les deux amis vont tenter de relancer leurs carrières et de s’adapter à un Hollywood en pleine évolution. Pendant ce temps, une certaine Sharon Tate, récemment mariée à Roman Polanski, profite de sa vie et de sa notoriété grandissante. 

Avis Express

Parlons d’abord de ce que j’ai aimé, car j’ai trouvé beaucoup de positif malgré tout. Le film bénéficie d’abord d’un casting flamboyant. Le duo Brad Pitt / Léonardo Di Caprio fonctionne à merveille et les deux acteurs offrent des performances excellentes. Ensuite, le film est extrêmement bien réalisé. La photographie est très belle, les musiques excellentes et bien choisies. Enfin, on voit clairement l’intention de ce film, qui est une véritable lettre d’amour au cinéma de la fin des années 1960. C’était mon premier Tarantino et je comprends pourquoi ce réalisateur plait tant. Il y a une maîtrise claire et un amour évident pour le cinéma. Seulement, je ne pense pas être le public cible pour ses films.

1200x680_once_upon_a_time._in_hollywood

Je m’étais légèrement documenté sur la secte de Charles Manson et le meurtre de Sharon Tate avant d’aller voir le film. J’ai malgré tout eu un certain mal à suivre la trame, d’autant que la quasi-totalité des scènes avec Charles Manson ont été coupées. Ce film n’a pas pour ambition de nous présenter cette période, mais est bel et bien destiné aux connaisseurs. De plus, ce n’est pas une recréation à l’identique, mais une histoire inscrite dans cette période. J’ai eu l’impression de voir une histoire originale agrémentée de fan service pour les amateurs fascinés par la secte de Charles Manson ainsi que par la vie de l’actrice Sharon Tate. Ce n’est pas une mauvaise chose en soi, mais cela peut porter à confusion quand on arrive avec des attentes différentes. 

Ensuite, j’ai trouvé le film très long. Dans certains cas, cela ne me dérange absolument pas. Des films très longs comme Blade Runner 2049 m’ont intrigué du début à la fin sans que je ne voie le temps passer. Ici, malgré mes connaissances sur le sujet Manson/Tate, les bonnes performances, et les idées intéressantes, je me suis ennuyé. Je n’avais absolument pas envie de faire une critique assassine, ni de m’attaquer aux « fanboys » de Tarantino qui vous diront qu’il s’agit du film de la décennie, ou refuseront d’écouter votre opinion si vous n’avez pas regardé 10 fois les filmographies complètes de Kurosawa ou Godard. J’ai donc réfléchi un temps pour voir ce qui ne me plaisait pas, car je n’ai pas trouvé le film mauvais en soi. Je pense donc que je ne suis pas le public cible pour ce film. Au-delà de l’aspect cinématographique, c’est une question de goût. Les plans longs, les pieds, la trame implicite, le racisme borderline de la scène avec Bruce Lee, je pourrais continuer, mais je n’ai rien de nouveau à apporter au débat. 

ONCE UPON A TIME IN HOLLYWOOD PHOTO2

En bref, Once Upon A Time In Hollywood est une lettre d’amour au cinéma, inscrite dans une période qui fascine énormément. En raison de longueurs, de choix de construction assez surprenants, et de scènes présentant un arrière-goût idéologique parfois discutable, ce film ne plaira pas à tout le monde. De plus, je ne vous le recommande pas si vous n’êtes pas documenté sur Sharon Tate et Charles Manson, ou si vous n’avez pas l’intention de le faire. J’ai rarement autant hésité sur la note ou même à écrire l’avis tant j’ai peiné à formuler mon propos. J’espère avoir réussi à rendre mon avis compréhensible, et je reviens demain pour un nouvel article. A plus ! 🙂

 

2,5/5

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :