Cinéma Hall Of Fame

Coco : une épopée fantastique

Le nouveau Pixar est un film absolument fantastique. Est-ce vraiment une surprise ? Coco est un film d’animation splendide, à l’histoire étonnamment complexe, traitant de thèmes importants le tout dans une ambiance joviale avec une bande-son « latino » magnifique. Avis express (positif cette fois, je vous le promets). Pas de spoilers, vous pouvez avancer sans crainte.

★★★★★

Résumé express de l’histoire

Miguel Rivera est issu d’une famille au passé trouble. La musique a déchiré ses ancêtres, ce qui est à l’origine d’une règle d’or : les Rivera détestent la musique. Seulement, Miguel a un rêve : devenir le plus grand musicien du Mexique à l’image de son idole : Ernesto de la Cruz. Cette passion pour la musique provoque une grande dispute entre Miguel et sa famille à l’approche du Dia de los Muertos, où les ancêtres reviennent pour voir la famille. Cependant, pour cela, il faut que la photo de l’ancêtre soit placée sur l’ofrenda, symbolisant le souvenir. En cette soirée, Miguel s’enfuit et se retrouve mystérieusement plongé dans un monde coloré d’esprits et de squelettes : le monde des ancêtres. Il entame alors un voyage initiatique dans le but de retourner dans le monde des vivants. Cette épopée sera riche en découvertes, et Miguel apprendra à concilier sa famille et ses rêves, ainsi que l’importance du souvenir.

coco-hector-miguel-singing-dancing

Très bonne surprise : l’histoire est étonnamment complexe

Au départ, je ne cacherai pas que j’ai eu un mauvais pressentiment. L’histoire semblait faire sensiblement dans le « cliché ». La manière dont le film est introduit donnait vraiment l’impression que l’histoire reposait sur un simple clivage entre « bien » et « mal » sans entre-deux ni réelle profondeur. Mais j’ai eu tort ! L’histoire se dévoile progressivement, au fur et à mesure du film, et révèle un certain nombre de complexités qui m’ont surpris, et apportent du sens à cette introduction qui semblait bancale. Donc sur ce point, j’ai été surpris, et c’est très bien.

Le thème de la mort est très bien géré.

Comme beaucoup de Pixar, Coco aborde des thèmes importants, et s’adresse autant aux enfants qu’aux parents. Ici, le film traite des côtés obscurs de la tradition. Conserver des traditions est une bonne chose, mais imposer un passé, une voie et un destin aux plus jeunes membres peut s’avérer malsain. Au-delà de la famille, Coco traite bien évidemment du thème de la mort. Ce film est par moments très triste, ce qui s’avère surprenant au vu de l’audience ciblée, mais d’un côté, il est très rassurant de voir un film pour enfant faisant état de choses arrivant réellement, qu’on le veuille ou non. Cela pose la question de la manière d’aborder la mort avec les enfants, et je pense que Coco s’en sort très bien.

null

En bref : une ode à la vie et au souvenir.

Coco est une épopée fantastique traitant de la mort et du souvenir à l’aide d’un monde extrêmement coloré. L’histoire est prenante, et la bande-son « latino » est exceptionnelle. On s’en prends plein les yeux et les oreilles. Coco est un très bon Pixar de Noël. Je ne peux que vous le recommander.

 

 

(2 commentaires)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :