Cinéma Hall Of Fame

Blade Runner 2049 : Une épopée époustouflante (Avis express)

Bonjour ! Hier, je me suis pris une immense claque. Blade Runner 2049 est un film que j’ai trouvé absolument incroyable en tout points. Alors que cette suite inquiétait beaucoup de monde par sa simple existence, il semble que Denis Villeneuve ait réussi un pari fou : faire une suite cohérente, 35 ans après le premier film. Avis express, 0% spoilers, et 100% subjectif.

Un film d’une beauté incroyable

Premièrement, que l’on aime ce genre de films ou pas, il y a un élément sur lequel tout le monde pourra probablement s’accorder pour une fois. Ce film est d’une beauté tout simplement incroyable. Les plans sont magnifiques, les couleurs éclatantes malgré l’obscurité. Le travail de Roger Deakins sur ce film risque de lui valoir de nombreuses récompenses. Jugez plutôt dans la galerie ci-dessous.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un film lent, et long.

Commençons directement par l’essentiel : Blade Runner 2049 dure 2h43. Je dois vous avouer qu’au début, je m’attendais à m’ennuyer, vu que le premier m’avait ennuyé par moments, et durait moins de deux heures. Et bien non, je ne me suis pas ennuyé, tant l’histoire m’a paru fascinante. Donc, ne prenez pas la durée en compte pour ce film, les 2h43 sont très bien exploitées.

En plus d’être long, ce film, malgré quelques scènes d’action, est lent. Comme le premier, on retrouve la séparation entre humains et réplicants, humanoïdes fabriqués artificiellement, censés être plus forts, plus dociles, et de parfaits esclaves dans les colonies de l’espace. Après les événements de 2019, la société Tyrell a fait faillite et a été remplacée par la société Wallace, qui en plus de nourrir l’humanité par une agriculture de synthèse, produit des réplicants nettement plus performants et fiables. L’agent K (Ryan Gosling) est l’un d’entre eux. Seulement, c’est également un Blade Runner, un chasseur de réplicants au service de la police, chargé de traquer d’anciens modèles devenus illégaux. Après avoir « retiré » un ancien modèle, l’agent K fait une découverte qui pourrait ébranler la frontière établie entre humains et réplicants. Il va alors entamer un long processus de recherche qui l’amènera à questionner son identité, et la réalité même de la notion d’être humain.

En bref : une épopée de science-fiction un peu lente, mais tellement fascinante

Sans rentrer dans les détails pour cause de spoiler, sachez que l’histoire est cohérente, et concorde parfaitement avec les événements du premier film. C’est une vraie suite, contrairement à la suite d’un film sortie récemment. L’environnement créé est extrêmement fascinant, au point qu’on se surprend à chercher davantage les détails de chaque plan plutôt qu’à se focaliser sur l’histoire. C’est ce souci du détail dans chaque action qui le rend le film si long. L’univers Blade Runner est une vision exagérée du futur, mais gardant ce côté réaliste qui nous pousse à nous demander si de telles choses pourraient arriver en vrai. Je vous le conseille vivement, ne serait-ce que pour vous faire un avis sur ce genre de film. En tout cas, amateurs de SF, c’est un régal.

20/20

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :