Cinéma Hall Of Fame

Premier contact : presque parfait

L’une de mes plus grandes déceptions de 2016 fut de ne pas avoir pris le temps d’aller voir Premier Contact au cinéma. J’ai tellement entendu de bien à propos de ce film qu’il me tardait de le voir. C’est maintenant chose faite, et autant vous dire que j’ai passé un superbe moment. Ce filme traite de domaines que j’affectionne particulièrement : la mémoire, le langage, et la Science-Fiction. Je n’avais pas vu un film qui m’avait parlé et captivé à ce point depuis des années. Ma critique risque de ne pas être très objective. Je m’en excuse à l’avance.

Ce film bouscule les codes de la SF

Si vous vous attendez à un film de Science-Fiction dans le genre d’Independence Day, avec des explosions, des tirs de vaisseaux, du bruit dans l’espace, et des grapremier-contact-affichends méchants aliens qui viennent pour nous manger, vous risquez d’être déçus. Ce n’est pas du tout ça. Dans Premier Contact, 12 vaisseaux atterrissent à des endroits totalement aléatoires sur Terre. Et c’est à peu près tout. Aucune communication, aucune attaque. Silence complet. Face à l’inquiétude grandissante, une linguiste (Amy Adams) et un scientifique (Jeremy Renner, impeccable, grosse surprise) sont recrutés par l’armée pour tenter de comprendre les intentions des occupants du vaisseau qui a atterri dans le Montana, aux Etats-Unis. Toutes les 18 heures, le vaisseau s’ouvre, permettant aux humains de tenter d’établir une communication. Se lance alors une course contre-la-montre pour éviter tout conflit, alors que les pays tentent désespérément d’unir leurs savoirs afin de répondre à une question cruciale : « Quelles sont leurs intentions sur Terre ? ».

L’importance du langage

La composante principale de ce film n’est donc pas l’action, mais la communication. L’idée est de découvrir la raison de la venue de ces vaisseaux inconnus sur Terre. Contrairement à la pensée générale du « gouvernement », tout est à refaire. Nous ne comprenons pas leurs intentions, mais rien n’indique que ces extra-terrestres connaissent les nôtres. Ils n’ont surement pas les mêmes concepts que nous, en matière de civilisation, de temps, de technologie, mais aussi de langage. Là où il est notre principal moyen de communication, il n’existe peut-être même pas chez ces individus spéciaux. Peut-être que leur arrivée est due à un simple accident, et qu’ils ont besoin de notre aide. Impossible de le savoir.

premier-contact-00

Le paradoxe de l’unité

Certains personnages ont été intelligemment ajoutés pour évoquer les films de Science-Fiction plus « typiques », basés sur une simple déclaration de guerre face à des envahisseurs. Nos deux personnages principaux vont ainsi être plongés dans une course contre-la-montre pour prouver des bonnes intentions des nouveaux « arrivants ». De plus, les tensions entre les pays sont à leur comble, car bien que le problème soit commun, les idéologies et conceptions de l’unité diffèrent d’un pays à un autre. Certains privilégient l’individualisme et la défense, d’autres privilégient la communication. Il n’y a pas de président du monde, mais les pays concernés tentent un début d’entente, afin de partager d’éventuelles découvertes, autant linguistiques que scientifiques, mais la tentation de la guerre est grande.

Ma plus grande surprise : la mémoire.

Je serai bref sur ce point, tant il est important dans le film. Je ne veux pas spoiler, mais sachez qu’au-delà de la communication, ce film évoque la mémoire d’une manière des plus surprenantes, malgré une fin en demi-teinte.

Avis général sur le film

Comme je l’ai dit, mon avis n’est pas du tout objectif, tant ce film traite de thèmes qui me passionnent. Je reconnais malgré tout que la fin, aussi surprenante soit-elle, m’a paru un peu bancale, rapide. Ce film redéfinit la notion de « Premier Contact », dans une approche étonnamment réaliste. Si un jour, des petits hommes verts viennent nous voir, ça risque fortement de ressembler à ça. Denis Villeneuve nous livre un film aux images magnifiques, porté par de très belles performances. J’ai passé un superbe moment, je vous le recommande, pour vous faire un avis peut-être plus objectif que le mien.

 

10/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :