Cinéma

Mon avis sur Warcraft : Le Commencement

Avant toute chose, je tiens à préciser que je n’ai strictement JAMAIS joué à Warcraft, je n’étais donc pas familier à cet univers avant d’aller voir le film. L’adaptation d’un jeu-vidéo en film a toujours été un sujet laborieux, et les exemples faisant de l’ombre à l’industrie du jeu-vidéo s’accumulent malheureusement (Doom, Hitman Agent 47, on peut même ajouter Pixels, et j’en passe…). A-t-on enfin ne serait-ce qu’un bon film ?

Warcraft donc, Warcraft…

La plus grande crainte à avoir lorsqu’un film est adapté d’un univers préexistant sur un autre support visuel, c’est que le film en question ne s’assume pas. Ici, pas de problème, on est introduit dès la première scène du film au combat intemporel entre les Humains et les Orcs. Mais dès le début, on est également introduit au plus gros problème du film, c’est beaucoup trop rapide. Les lieux, les personnages, les noms, s’enchainent à une vitesse folle, dans une 3D assez moche (j’ai eu mal aux yeux, une première), sans qu’on n’ait le temps d’apprendre grand-chose. On apprend quelques bribes du passé des Orcs, pour les humains, c’est insignifiant. Cela nuit à la cohérence de l’histoire du film, qui avait pourtant un potentiel énorme.

Parlons-en, des points positifs. Les batailles étaient spectaculaires et très bien orchestrées. Le film, malgré la surenchère de CGI et fonds verts, est visuellement très correct. L’histoire, bien qu’elle aurait nécessité plus d’informations sur les origines (2h03 de film, beaucoup de films font 2h30 maintenant, ça aurait suffi), tient la route. J’irai voir la suite sans crainte. Le problème, comme je le disais au début, est qu’on est introduit à un univers extrêmement développé, mais dont beaucoup de spectateurs comme moi n’ont pas la connaissance. Les fans du jeu par contre, seront probablement ravis. Ma seule hypothèse de critique à leur sujet est qu’ils reprocheront l’inexistence des Elfes et des Nains, que l’on n’aperçoit que très brièvement.

En bref, un film bourré d’effets spéciaux, avec des batailles spectaculaires, mais avec encore trop de défauts pour parler d’un véritable bon film adapté d’un jeu vidéo. Mais il y a de l’idée, et ça ne demande qu’à s’améliorer, j’attends la suite.

NOTE : C’est toujours 1 milliard de fois mieux que Hitman Agent 47 / 10

Non sérieusement, 6/10

 

Assassin’s Creed, Novembre 2016, avec Michael Fassbender, je croise les doigts !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :